Webnode : créer son site 2.0 en 2 clics !

Webnode est un site qui permet à ses utilisateurs de créer facilement et rapidement leur propre site internet à travers une interface en ajax.

Le principe est simple : on se log et un menu propose de créer son site grâce à l’interface « website builder« , véritable logiciel de création en ligne, très simple d’utilisation, qui intègre des fonctionnalités assez sympathiques : définition de la structure de la page en cours, ajout de contenus – forums, articles, galeries photos, sondages et une foultitude de widgets faisant appel aux autres applications web 2.0 (galerie flickr, plan googlemaps, vidéo dailymotion ou youtube, et j’en passe…) – positionnables en drag n’drop, s’il vous plait. ( j’ai même entrevu la possibilité d’y ajouter des éléments de e-commerce…)

Screenshot de Webnode.

Je suis complétement fan du concept, et même étonné du travail effectué. On dispose d’assez d’outils pour éditer son propre thème, pour éviter d’avoir un site qui ressemble aux autres, et finalement on retrouve tous les éléments pour faire un bon site dans l’esprit du web 2.0. Cela dit, l’offre « de base » est limitée en terme de bande passante et de capacité de stockage, et il faut « payer plus pour en avoir plus »… Mais j’ai envie de dire, c’est un peu normal. Tout ce boulot se rémunère, non ?

J’ai l’intuition que ce genre d’application amorce peu à peu la fin du règne des web-agencies qui ont pour cible petites et moyennes entreprises… Ou du moins vont-elles devoir commencer à s’adapter.
Monsieur-tout-le-monde s’accapare internet, et de plus en plus vite, les personnes se revendiquant « allergiques » à l’informatique commencent même à se familiariser avec un jargon jusqu’alors utilisé par les plus geeks d’entre nous… Alors lorsque ces mêmes personnes s’apercevront un jour qu’il ne suffit que de 3 minutes pour se créer efficacement et gratuitement une identité sur le web, ils arrêteront de faire appel à des professionnels (ou du moins ne feront pas appel aux mêmes pros), logique non ?

Je suis peut-être un peu pessimiste, voire alarmiste, mais je trouve qu’une application comme webnode est assez poussée et sérieuse pour ne plus être considérée juste comme un simple « joujou » qu’on utilise « pour le fun »…

Contre la censure, The Pirate Bay héberge vos blogs sur Baywords.

Viva el blog Libre

Baywords, c’est le nom de cette nouvelle plate-forme d’hébergement gratuite de blogs créee par l’équipe de The Pirate Bay avec pour volonté de protéger la liberté d’expression, excluant ainsi toute forme de censure.

En deux minutes, on peut ainsi se créer un blog utilisant le cms WordPress et commencer à palabrer sur tout ce que l’on souhaite, dans la seule limite de ne pas bafouer la legislation suédoise en vigueur ( et oui, c’est depuis ce pays que les pirates de la baie proposent leurs services !).

Pour le moment minimaliste, le service proposera divers outils au fur et à mesure de son évolution ( la mise en place de captchas pour contrer les spammeurs, des outils de statistiques etc…)

En attendant la mise en place de leur site de musique gratuite, playable, ou leur plateforme de diffusion vidéo en streaming à la dailymotion, on peut donc s’amuser à bloguer sur tout et n’importe quoi sans s’inquiéter autant qu’ici

De belles paroles, maintenant reste à voir ce que ça va donner en application…

Prestashop, nouveau cms open-source orienté e-commerce

La version finale de l’un des plus puissants et encore trop peu connu (la faute à Magento ?) cms orienté e-commerce est maintenant disponible ( cf www.prestashop.fr ) .

Cet « os commerce nouvelle génération » propose à quiconque souhaite se lancer dans le commerce électronique de pouvoir exercer cette activité sans avoir à s’entourer d’une équipe de développeurs. Doté d’un back-office des plus ergonomiques, il possède de nombreuses fonctionnalités utiles et simples d’accès :

Front office (ce que voit le client) ergonomique et adaptable à volonté ( les « blocs » du type panier, encart newsletter, nouveaux produits… peuvent être placé comme bon vous semble). Pour se doter d’une boutique au design original, il suffit juste de faire appel à un webdesigner qui devrait pouvoir s’y retrouver facilement ( le principe des templates fonctionne à peu près comme celui de wordpress).

– Création et gestion d’un catalogue (avec une liberté totale dans l’organisation de l’arborescence), très intuitif et donc facile à prendre en main.

– Liberté totale dans la création d’une fiche produit ( avec paramétrage possible des attributs, couleurs), possibilité d’y attacher une ou plusieurs photos, possibilité également d’y attacher d’autres produits ( pour faire de la vente croisée).

– Gestionnaire très complet du fichier client ( avec aperçu rapide sur ceux qui se sont ou non abonnés à la lettre d’information).

– Gestion des commandes en temps réel avec suivi automatisé ( les clients sont prévenus du changement de statut de leur commande par mail automatiquement).

– Plusieurs solutions de paiement sont disponibles d’office ( par paypal, virement bancaire ou chèque). A noter qu’il faut pour le moment faire appel à la société à l’origine de la solution (ou à un développeur compétent) si l’on veut se doter d’un système de paiement bancaire en ligne sécurisé.

Gestion des modes de transport et des frais de livraison (avec la liberté de créer des « zones » – pratique lorsqu’on veut vendre à l’international – ou bien encore des tranches de poids ).

– Possibilité de suivre l’évolution des statistiques du site (grâce, par exemple, au module google analytics installé par défaut ).

– Et surtout, la possibilité de doter son e-commerce de modules ( ou plugins) développés par la communauté qui s’agrandit de jour en jour. Par défaut, il y a déjà une trentaine de modules pratiques et vraiment orientés e-commerce « nouvelle génération », comme celui qui vous permet d’être averti par sms de toute nouvelle commande… Mais je vous laisse les découvrir, ça vaut le détour !

Tout cela est bien entendu gratuit, libre d’utilisation commerciale, et je parie que cette solution va, a terme, détronner les dépassés OScommerce et autres virtuemart…

Pour le tester :

Front Office

Back Office (login : demo@prestashop.com mot de passe : prestashop_demo )

Quelques screens :